MFM SARL - 03 85 26 27 52 - 06 41 60 25 91
mfmsarl@gmail.com

Protéger son bassin contre les racines

Une fois le bassin réalisé, rempli d’eau claire, de plantes et de poissons, le temps est venu d’en profiter. L’eau est de bonne qualité, filtrée et oxygénée. Les poissons ont été choisis avec soin et le bassin est dimensionné pour les accueillir confortablement. Bref, tout a été pensé pour que le bassin de jardin soit agréable et nécessite le minimum d’entretien pour en jouir le plus possible.

Pourtant, la végétation peut représenter un risque pour l’installation, à cause des racines qui, à plus ou moins longue échéance, peuvent percer le bassin de jardin et engendrer des fuites.

Besoin d’un conseil ?

Appeler MFM,
votre spécialiste en bâche de bassin

03 85 26 27 52

Les racines percent la bâche de l’extérieur

Feutre géotextile pour la réalisation de bassinIl y a tout simplement les racines des arbres plantés aux environs du bassin. Certaines variétés d’arbre ont une poussée racinaire importante et vigoureuse. Il est donc indispensable de bien réfléchir à l’implantation du bassin dans le jardin avant son aménagement. L’éloigner des arbres évite également que trop de feuilles tombent dans l’eau et y pourrissent.

Un végétal particulièrement susceptible de percer une bâche de bassin est le bambou. Ses racines rigides et pointus, les rhizomes, sont une vraie plaie pour les bassins de jardin. Même si un percement en profondeur est peu probable, car les rhizomes se développent à l’horizontale 50cm sous la surface, une perforation fera se vider le bassin en partie, entraînant perte d’eau et donc d’argent.

Pour le cas particulier des bambous, il existe des “barrières anti-rhizomes” à enterrer autour des racines quand la plante est jeune. Mais plus généralement, une barrière efficace peut être dressée à l’extérieur du bassin, contre les racines en tout genre : un feutre géotextile épais à déposer au fond du trou, avant la bâche de bassin. Il est préférable, pour être tranquille, de choisir une bâche de 1mm d’épaisseur plutôt que 0,5mm, surtout si elle est en PVC. L’EPDM de 1mm est la meilleure protection, même si elle est la plus chère.

Percement de bache par racine

Des racines percent la bâche de l’intérieur

L’autre cas de figure est le percement de la bâche depuis l’intérieur du bassin de jardin. Les plantes aquatiques immergées se développent et peuvent, pour certaines variétés, parvenir à transpercer la bâche. Si cette possibilité n’est pas clairement vérifiée, de nombreux amateurs et professionnels envisagent sérieusement cette option et déconseillent certaines plantes. Ainsi, le roseau commun (le Phragmite australis) ou le roseau à massettes (Typha latifolia) sont généralement à éviter dans le bassin de jardin ou même à sa périphérie. Ou alors, il faut les planter dans des contenants (bassine, seau) pour bloquer les racines. C’est d’autant plus important qu’il est impossible de protéger la bâche de bassin de l’intérieur. Ces contenants devront pouvoir résister à la pression exercée par les racines et empêcher celles-ci de passer par dessus-bord.

A ne pas négliger

Les bassins sont exposés à d’autres risques de percement depuis l’intérieur, qu’il faudra anticiper pour mieux s’en protéger : les hérons et leur long bec pointu qui chercheront à déguster les poissons du bassin, ou encore le chien de la maison qui, en été, voudra se rafraîchir dans l’eau et pourra profondément griffer la bâche de bassin.


Produit en rapport avec ces informations

FEUTRE GÉOTEXTILE

A partir de 2,10€ TTC le m²