MFM SARL - 03 85 26 27 52 - 06 41 60 25 91
mfmsarl@gmail.com

Construire un bassin : le Dispositif d’Etanchéité par Géomembrane

Bâche en EPDM pour création de bassinLorsqu’on entreprend l’aménagement d’un bassin de jardin ou d’un réservoir d’eau, on réalise ce qui s’appelle dans le langage professionnel du BTP un Dispositif d’Etanchéité par Géomembrane (DEG).
Ce type de chantier doit respecter des règles strictes et précises liées aux sols et à leur préparation, aux matériaux utilisés et à leur protection. Ces règles sont d’autant plus nécessaires à suivre que le volume du bassin est important. Voici quelques éléments techniques très utiles à connaître pour comprendre comment procéder quand on aménage un bassin.

Un Dispositif d’Etanchéité par Géomembrane est un dispositif qui doit être étanche aux liquides (et aux gaz) et ce, quelles que soient les contraintes exercées. Que ce soit dans la mise en oeuvre, dans la durée de vie ou dans l’exploitation du DEG, l’étanchéité doit être maintenue. Dans un DEG, la géomembrane est désignée comme structure d’étanchéité et elle repose sur une structure support. Elle peut être recouverte d’une éventuelle structure de protection supérieure.

La structure support

Dispositif d'Etanchéité par Géomembrane pour bassin

Ce que l’on appelle la structure support comprend la couche de forme et la couche support de la géomembrane. La première peut être composée de matériaux très variés tels que du ciment ou la terre du jardin, et fait office de “réceptacle” au bassin. La couche support peut, quant à elle, être constituée de feutre géotextile ou encore de sable. La structure support doit être réfléchie et réalisée avec comme objectif la bonne répartition des forces mécaniques supportées par la géomembrane, pour limiter au maximum les déformations subies par celle-ci. La structure support doit également être réalisée avec des matériaux limitant ou supprimant tout risque de poinçonnement et d’incompatibilité chimique avec la structure d’étanchéité, la géomembrane.

La géomembrane

Pour obtenir la qualification de géomembrane, un matériau doit répondre à des critères précis regroupés dans la norme NF P84-500. Une géomembrane est un produit mince, entre 1mm et 1cm. Si la membrane a une épaisseur inférieure à 1mm, elle entre alors dans la catégorie des géofilms. Une géomembrane doit être souple et étanche. Cette étanchéité doit pouvoir être mise en oeuvre dans la continuité, typiquement en cas d’assemblage thermique ou chimique de plusieurs morceaux.

Il existe deux grandes familles de classification des géomembranes : les bitumineuses et les polymériques. Dans notre cas, pour l’aménagement de bassin de jardin ou de réservoir d’eau, ce sont la bâche EPDM pour bassin et celle en PVC qui nous concernent, de la famille des polymériques. Le nom exact de l’EPDM, l’élastomère éthylène-propylène diène terpolymère, indique clairement son appartenance aux polymères. Ce produit de la famille des élastomères bénéficie d’une grande qualité de tous les élastomères : leur capacité à revenir à leurs dimensions d’origine après étirement, comme les ballons de baudruche par exemple. Cette caractéristique est obtenue grâce à la vulcanisation, qui rend de plus le produit infusible (qui ne peut pas fondre). Le PVC est quant à lui un plastomère (polymère thermoplastique) et ne bénéficie pas de cette élasticité.

Ces informations techniques vous aideront à aménager votre bassin, tant au niveau des fondations que dans le choix de la bâche pour bassin la plus adaptée à votre projet. A noter que ce Dispositif d’Etanchéité par Géomembrane peut se retrouver dans la réalisation de bassin de lagunage.


Produit en rapport avec ces informations

BÂCHE EPDM pour BASSIN

A partir de 5,86€ TTC le m²